postheadericon Négo Conventionnelles 27/05/2016 CSMF

CSMF Actu du 27/05/2016

Négociations conventionnelles : l’option démographie et la protection sociale des médecins en jeu

Lors de la séance du 25 mai dernier, l’Assurance maladie a émis plusieurs propositions afin de favoriser l’installation des médecins libéraux dans les zones sous-denses, notamment l’attribution d’une aide à l’installation de 50 000 euros versée en deux fois (50% à l’installation et l’autre moitié à la fin de la 1re année) et la mise en place d’un contrat de transition de 3 ans réservé aux médecins âgés de plus de 60 ans qui accueilleraient un associé de moins de 50 ans afin de préparer leur succession. A travers ce compagnonnage, les médecins « accueillants » pourraient ainsi bénéficier d’une majoration de 10% de leurs revenus annuels, dans la limite de 20 000 euros par an.

Si la CSMF salue l’aide à l’installation proposée par la CNAM, elle rappelle également la nécessité absolue de continuer à soutenir financièrement les médecins installés en zones sous-denses ou fragiles sous peine de voir ces praticiens, très sollicités et exerçant souvent dans des conditions difficiles, se désengager rapidement. Quant au contrat de transition, la CSMF analyse ce dispositif comme trop limitatif : celui-ci doit être étendu à d’autres formes de partenariats d’exercice, et aller jusqu’à la retraite du praticien.

Autre grand thème abordé lors de cette séance : l’amélioration de la protection sociale des médecins libéraux. La CSMF réclame une amélioration des prestations maladie avec la prise en charge du 15e au 90e jour, la mise en place d’un avantage maternité pour toutes les femmes médecins quel que soit le secteur d’exercice, et la sauvegarde de l’Allocation Spéciale Vieillesse (ASV) dans sa forme actuelle, financée aux deux tiers par l’Assurance maladie pour les médecins de secteur 1.